Accueil » Chemin de Saint-Guilhem-le-Désert – Jour J

Chemin de Saint-Guilhem-le-Désert – Jour J

by Chinouk

Comme quoi tout arrive, 2 ans après mon retour de cette randonnée , je me décide enfin à la raconter sur mon blog.

Cette rando a été pour moi l’accomplissement d’un rêve, partir en randonnée itinérante sur plusieurs jours cela faisait un moment que j’en avais envie, sans jamais oser franchir le cap.

Depuis un moment, je lorgnais sur ce chemin, car il me faisait traverser deux régions que je ne connaissais pas, mais qui m’attirait énormément  : L’Aubrac et les Gorges du Tarn. En discutant de mon projet avec Isa, ma  copine de rando, elle me demande s’il ne resterait pas une petite place dans mon sac pour elle, alors je lui dis banco ! On pose une date et on y va.

Ce sentier, nouvellement créé, allait nous faire traverser quatre départements : La Lozère, l’Aveyron, le Gard et l’Hérault et traverser des sites magnifique tel que : L’Aubrac, le cause de Sauveterre, les gorges du Tarn, le causse Mejean, le parc national des Cévennes, le massif de l’Aigoual, le cirque de Navacelles et nous finirons en apothéose dans le sublime village de St Guilhem le désert. Un beau programme pour une première fois.

Le départ est donc fixé au 16 avril, le lendemain de l’anniversaire de Kylian , mon fils. 🙂

Isa et moi nous nous donnons rendez-vous en gare de Rennes où nous embarquons dans le TGV Paris Montparnasse à 8h03, puis direction le métro pour nous rendre Gare de Bercy : direction Clermont-Ferrand où enfin nous prendrons un bus pour Aumont- Aubrac  arrivée  : 18H27

L’Aubrac c’est le bout du monde quand on part de Rennes. L’Aubrac c’est le bout du monde tout court en fait. 🙂

Le voyage se passe très bien, et assez vite finalement. Environs 1/2 heure avant d’arriver à destination le temps se gâte. Il pleut. On est complètement dans le brouillard et plus le bus avance, plus la neige est présente sur le bas côté. La semaine d’avant notre voyage, c’était le grand beau temps sur la France, mais là le temps a complètement viré au mauvais, voir très mauvais !

Nous débarquons du bus à Aumont-Aubrac sous la neige après 11 h de voyage.

Le temps de chercher La ferme du Barry, notre hébergement pour ce soir, de s’installer dans notre chambre-dortoir avec douche, et nous voilà déjà à table, et dans l’ambiance. Une tablée pleine de randonneurs, pour la majorité, en route pour Compostelle, à l’exception d’un couple de retraités et leur fils, qui eux aussi débutent  leur randonnée vers Saint Guilhem-le-desert.

La ferme du Barry, que je vous recommande fortement, est vraiment un endroit accueillant, et le patron est fort sympathique. Pour le repas nous avons eu droit à un bouillon de légumes, un Aligot maison avec une saucisse, un morceau de « coupétade » en dessert ( gâteau de pain perdu avec des pruneaux et des raisins secs ) accompagné d’une compote pomme / banane.
 Tomme Fraîche

La météo n’est vraiment pas optimiste pour demain et l’aubergiste nous déconseille de prendre par le sentier, mais plutôt de prendre la route !

Nos premiers pas sur le chemin de St-Guilhem-le-désert serons déjà déviés, était-ce un présage pour la suite ? Wait and See ! Rendez-vous pris pour le petit déjeuner demain à  8 h.

Rennes -> Aumont Aubrac  Via Montparnasse-Bercy et Clermont Ferrant.
Départ Rennes : 08H03
Arrivée  Aumont Aubrac  : 18h27

Hebergement Aumont-Aubrac

La Ferme du Barry

9 rue du Barry haut
48130 Aumont-Aubrac
Ferme du Barry

Le guide de la randonnée : Le chemin de Saint-Guilhem-le-Désert : Lozère – Aveyron – Gard – Hérault



Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This