En balade dans la calanque de Marseilleveyre

Aujourd’hui, je vous emmène dans la calanque de Marseilleveyre .

Étonnement depuis que je viens à Marseille, je ne m’étais encore jamais rendue à Marseilleveyre . Surement à cause de sa proximité avec la ville de Marseille. Préférant aller marcher vers Sormiou ou Sugiton qui sont beaucoup plus « sauvage » à mon goût.

Mais cette année, je me suis dit qu’il fallait tout de même que j’aille voir en vrai à quoi ressemblait cette fameuse calanque prisée de tous les Marseillais.

Ma randonnée à Marseilleveyre

Un métro, un bus et une navette plus tard me voilà arrivée à Callelongue. J’ai eu la bonne idée de venir un samedi, résultat des courses presque 2h pour relier mon hébergement marseillais (métro La rose) à Callelongue. Le trajet à partir du Prado avec le bus 19 de la RTM fut interminable. Enfin, ma randonnée peut commencer, j’ai les chaussures qui me démangent.

La randonnée commence au bout de la calanque de Callelongue et empreinte l’itinéraire du sentier de grande randonnée GR98 et GR51. Balisage rouge et blanc.

calanque marseilleveyre
Parking avant Callelongue

Tout de suite le sentier donne le ton : ça monte et ça glisse !
La marche ne va pas être très longue, il faut à peine 1 heure pour rejoindre la calanque, mais ces deux kilomètres ne vont pas être une partie de plaisir.
 marseilleveyre marseille

le sentier est glissant mais la vue sur l’archipel de Riou est magnifique !

calanque marseilleveyre marseille

En regardant la carte avant de partir, je m’étais dit que cela allait être une gentille petite balade, et bien que nénie ! Les deux premiers tiers de la randonnée sont une succession de petits raidillons glissants, la fin est pratiquement sans dénivelé, mais ça glisse aussi.

Ce sentier est une vraie autoroute à promeneur et les pierres sont complètement lisses ! ( un peu comme la dernière descente à Port-Pin, mais sur deux kilomètres) donc un sentier escarpé glissant avec du monde, je vous laisse imaginer… d’ailleurs un jeune homme dernier moi à bien failli partir dans le décor, et quand dans une descente vous apercevez du sang sur les cailloux vous imaginez très bien ce qui a pu se passer.

calanque marseilleveyre marseillela petite calanque de la Mounine.

calanque marseilleveyre marseille

À partir de maintenant, c’est plat jusqu’à Marseilleveyre.

Le paysage est juste sublime, car nous sommes sur un sentier en balcon sur tout le parcours, avec une magnifique vue sur le massif des calanques de Cassis et sur l’archipel de Riou. On aperçoit même le Cap Canaille dans le fond.

Il est préférable de s’arrêter pour admirer la vue qui vaut le détour malgré la pénibilité du chemin.

calanque marseilleveyre marseille

Un petit coin d’ombre bienvenu.

calanque marseilleveyre marseille

La calanque de Marseilleveyre

Marseilleveyre est une calanque très ouverte et beaucoup moins encaissée que ces consoeurs.

L’endroit n’est accessible qu’à pied ou qu’en bateau et pourtant la plage est bondée, je vais donc marcher encore un peu pour trouver un petit coin tranquille pour lire et pique-niquer.
Ce petit coin de paradis est juste magnifique. Je mitraille ces cabanons, en imaginant quel pur bonheur cela doit être de vivre une partie de l’année ici. Il y a quelques années, j’avais vu un reportage à la télé sur les propriétaires de ces cabanons justement et déjà à l’époque devant mon petit écran je les enviais.

calanque marseilleveyre marseille
calanque marseilleveyre marseille

calanque marseilleveyre marseille
calanque marseilleveyre marseille

Je m’imagine très bien sur cette terrasse avec mon café et un bon bouquin !

calanque marseilleveyre marseille

Le paysage est très typique ici.

calanque marseilleveyre marseille

La plage et le restaurant  » Chez le belge » qui était plein ce jour là.

calanque marseilleveyre marseille

Après les cabanons l’ambiance était plus calme. Je me suis posée au Plan des Cailles pour manger. J’avais prévu de poursuivre plus loin ma randonnée et de faire une boucle pour rejoindre Callelongue, mais le temps à tournée et ce que j’imagine entre des entrées maritimes ont envahi le massif des Calanques (alors que sur Marseille c’est grand ciel bleu). Tant pis, il n’était pas prudent de m’aventurer sur les sentiers avec ce temps et cette brume. Je suis donc rentrée chez moi par le même chemin qu’à l’aller.

calanque marseilleveyre marseille

Sur le chemin du retour, j’ai sympathisé avec une randonneuse marseillaise qui m’a proposé de me déposer en voiture à une station de métro. J’ai donc évité d’attendre la petite navette et le bus à la Madrague de Montredon et surtout les embouteillages ! L’avantage quand on est du coin c’est que l’on connait les petites rues et l’on évite les bouchons. En trois quarts d’heure j’étais chez moi ! Merci encore à cette gentille dame.

calanque marseilleveyre marseille

La calanque de Callelongue.

Quelles chaussures pour randonnée dans le massif des calanques

Je ne le répéterais jamais assez, mais prévoyez de bonnes chaussures de randonnées pour marcher dans le massif ! Vous n’imaginez même pas ce que je vois aux pieds des gens lors de mes randonnées : certains viennent en tong !!
Ceci est encore plus vrai pour cette calanque qui voit passer beaucoup de monde et dont le sentier est une vraie patinoire. Personnellement je marche avec des chaussures de trekking Salomon X Ultra tige basse. Elles sont très confortables, pas lourdes et ont une bonne semelle Contagrip qui accroche bien la roche.

Même avec mes chaussures de trekking je n’étais pas trop rassurée alors, je n’imagine même pas ce sentier avec de simples chaussures de loisir et j’imagine que le sang croisé sur le chemin au retour me donne raison.

Comment aller à Marseilleveyre

Le départ est situé au port de la Calanque de Callelongue. Compter environ 50 minutes et 2 kilomètres de marche.
En voiture :
Vous devez vous garer au parking avant d’arriver à Callelongue.
En Bus :
Prendre le Bus 19 jusqu’à Madrague de Montredon, son terminus. Puis le bus navette Nº 20 descendre au terminus (Callelongue). Pensez à vérifier les horaires du  bus 20 car il n’y en a pas beaucoup dans la journée.

En résumé

C’est un très bel endroit, mais le monde et la pénibilité du sentier fait que je ne suis pas sûre d’y revenir rapidement.



Suivez moi

Chinouk

Moi c'est Chinouk, j'habite aux portes de la forêt de Brocéliande. Je suis une passionnée de randonnées, de voyages, de lectures et de photos. J’espère vous faire partager mes passions au fil de mes découvertes.
Suivez moi

Les derniers articles par Chinouk (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.